ASSISES DE L’EAU : CORSICA LIBERA COMMUNIQUE

Corsica Libera se félicite du fait que symboliquement les Assises de l’eau démarrent en Corse . Il était temps que la France porte une attention particulière à notre pays; cette attention doit être à la hauteur du retard accumulé depuis la disparition de l’ex SOMIVAC (1981). Infrastructures sanitaires obsolètes dans nos villages, et capacité d’irrigation agricole complètement dépassée sont le quotidien que subissent les Corses. Nous avons en tout cas en mémoire les silences assourdissants des services préfectoraux et autres antennes depuis des décennies.
Il aura donc fallu le phénomène du réchauffement climatique qui a aussi eté pointé du doigt notamment par le Président de l’ODARC pour s’apercevoir que la Corse devait sortir de son abandon hydrique.
Mais il aura aussi fallu les mobilisations de plusieurs décennies, et enfin l’accession des nationalistes aux responsabilités pour proposer un plan hydraulique à la fois réaliste et ambitieux capable de donner à la Corse toutes ses chances pour l’avenir.
En particulier à travers les changements de priorités des services de l’Office hydraulique.
Aussi sommes nous prêts à vous dire aujourd’hui que le combat pour la reconquête de toutes nos énergies est pour nous vital et prédominant.
Corsica Libera restera attentif aux suites qui seront effectivement données à ces Assises. Acqua nostra per u bè di tutti .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*