STC MARINS : NOUS C’EST NOUS !

« NOUS, C’EST NOUS ! »

Notre approche de la lutte, au sein des  sections STC marins, où se conjuguent lutte de libération nationale et lutte de libération sociale, nous impose d’appréhender ces deux axes … d’un même front.

 

Certains nous ont souvent reproché cet état d’esprit, en nous faisant la leçon, et en nous rappelant qu’une quasi-totalité de syndicalistes n’abordaient que la question sociale sur le terrain des luttes, en se refusant de mélanger les  genres « syndical et politique » … Ce à quoi, en Hommes libres (et l’esprit taquin), nous répondions : « NOUS, C’EST NOUS ! ».

 

C’est donc forts de cette logique que nous avons, le 25 avril 2018, déposé un préavis de grève à Corsica Linéa pour aborder et régler bons nombres de problèmes sociaux que rencontraient les travailleurs. A cette occasion, nous avons bien sûr appréhendé 2 questions dont on peut affirmer qu’elles ont une dimension politique et une portée symbolique au sens le plus noble du terme. Ces derniers points concernaient le nom d’un futur navire qui serait mis en flotte (hors celui affrété pour la saison 2018), ainsi que la signature de la charte de la langue Corse.

 

Nous avons obtenu en la matière ce qui suit :

Protocole d’accord : Réponse au préavis de grève déposé par le STC

Bastia, le 30 avril 2018

Entre les parties :

-Direction de Corsica Linea représentée par Pascal TROJANI et Romain CHAPPEL

-Syndicat STC représenté par Alain MOSCONI

  • Le STC émet un avis défavorable quant au nom choisi pour le nouveau navire entrant en flotte, à savoir le Vizzavona. Il rappelle qu’une proposition de nom (GB Acquaviva) a été faite en date du 16 janvier 2018.

Le président de Corsica Linea, Pascal Trojani, apportera par courrier adressé                  au délégué syndical , Alain Mosconi, une réponse hors protocole d’accord                      pour confirmer un choix concomitant.

  • Charte de la langue corse, la direction s’engage dès signature du présent protocole à fournir aux organisations syndicales représentatives tous les éléments ayants traits à la charte avant que celle-ci soit signée afin de pouvoir y apporter des modifications suites aux remarques faites par le STC. Le niveau actuel de corsophonisation choisi par la direction (niveau 2) a vocation à être amplifié et atteindre le niveau 3. Le personnel, selon les besoins de l’entreprise, bénéficiera de stage et/ou formation lui permettant d’acquérir le savoir nécessaire. Dans le cadre de la politique de communication et de publicité médiatique, la direction s’engage à traiter la langue Française et la langue Corse comme deux éléments essentiels à sa promotion et à sa communication qui la différencient de manière efficiente et pertinente des autres opérateurs et concurrents du secteur.

Exemple : Publicité TV niveau national et international, bilinguisme recherché, quand le Corse est à l’oral, le Français sera écrit et vice et versa (sous titrage).

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*