UN JEUNE MILITANT NATIONALISTE ENTAME UNE GREVE DE LA FAIM À LA PRISON DE BORGO

Guillaume Amadei, jeune militant nationaliste de Balagne, a entamé hier une grève de la faim pour dénoncer ses conditions de détention. Incarcéré avec deux autres étudiants pour la manifestation à Corti du mois d’Octobre, il reste « aux arrivants » sous le prétexte qu’il ne doive pas entrer en contact avec ses compères d’infortune. Il ne sort donc de sa cellule qu’1 heure par jour, ne peut cantiner, ne voit personne et n’a pu appeler sa famille depuis 1 mois !!

Mardi devraient être examinées les demandes de remise en liberté des trois jeunes étudiants.
L’occasion pour l’Etat de s’engager sur la voie de l’apaisement ?

Stefanu Barbagelata.

Ci-dessous les communiqués de Corsica Libera Balagne et de la Ghjuventù Indipendentista :

A sezzione Corsica Libera Calvi-Balagna manda u so sustegnu à Guillaume Amadei, ghjovanu naziunalistu Balaninu incarceratu in Borgu da pocu è chì oghje hà decisu di mette si in patifame per dinunzià e so cundizione di detenzione vergugnose.
Tenimu à cundannà l’irrespunsabilità di l’amministrazione penitenziaria.
Caru paisanu ti mandemu a nostra forza di pettu à l’inghjustizie tremende chè tù pati.
Pinsemu dinù à u nostru amicu Balaninu Yohann Hemery è à tutti l’altri.
Simu à fiancu à tè è à tutti quelli di i nostri, casticati da u statu francese !

#AMNISTIA !!!

 

A Ghjuventù Indipendentista apporte son soutien fraternel à Guillaume Amadei, jeune nationaliste incarcéré il y a deux semaines, qui a entamé une grève de la faim depuis sa cellule à la prison de Borgu. Placé dans l’unité des arrivants, les conditions de détention auxquelles il est soumis sont éprouvantes.
De par cette démarche dangereuse pour sa santé, il demande son placement dans une véritable unité.
L’État reste implacable de l’interpellation jusqu’à la détention. Chaque jour, des faits nouveaux démontrent son attitude irresponsable à l’encontre de la jeunesse de notre pays.
La demande de remise en liberté de Guillaume, Yohann et Baptiste sera examinée mardi au palais de justice de Bastia. Nous osons espérer que l’appareil répressif français reviendra enfin à la raison et libèrera ces trois jeunes étudiants.

A nostra cuscenza hè resistenza !

Ghjuventù Indipendentista

1 Rétrolien / Ping

  1. UN JEUNE MILITANT NATIONALISTE ENTAME UNE GREVE DE LA FAIM À LA PRISON DE BORGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*