ERRARE HUMANUM EST : Les excuses et les explications de Pierre-Louis Belgodere, principal de Giraud.

Les réseaux sociaux vont vite et le Ribombu n’est pas exempt pour déterrer les haches de guerre  et diffuser l’information.

Pierre-Louis Belgodere, principal de Giraud, avec qui nous venons d’avoir une conversation téléphonique EN LANGUE CORSE de 15 minutes nous explique ce qu’il a voulu dire.

« J’ai été plus que maladroit et je voudrais m’en excuser ».

En effet, le principal, militant de la première heure, parfaitement bilingue et attaché à la langue corse, voulait préciser dans son billet que les élèves souhaitant partir faire des études universitaires en France devaient impérativement maitriser une deuxième langue étrangère.

Au delà du fait (et nous sommes d’accord) que qualifier la langue corse d’étrangère sur sa terre le dérange, Pierre-Louis Belgodère voulait par cet avertissement orienter les jeunes vers les filières bilingues corse-français où le problème n’est plus posé car ces dernières ont les deux langues étrangères requises, le corse étant de la langue d’enseignement quotidienne.

Pour lui le problème demeure dans  » l’optionalité  » de la langue corse et sera résolu par son rendu obligatoire.

Eccu ch’ella hè sempre viva a nostra lingua in Giraud !

Avale… ci tocca à parlà !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*