Corsica Libera apporte son soutien total aux trois dirigeants condamnés et à l’ensemble du peuple catalan.

Ce lundi 13 mars, la justice espagnole a condamné l’ex-président Artur Mas à deux ans d’inégibilité pour avoir organisé un référendum sur l‘indépendance de la Catalogne.

A l’instar de la France, cette ancienne puissance coloniale, travestie en démocratie, continue à nier les volontés émancipatrices des peuples censés composer le royaume d’Espagne.

Aux votes exprimés par 2,43 millions de catalans, la justice a répondu par ce verdict inique.

Deux autres ex-dirigeantes, Joana Ortega et Irene Rigau, ont aussi écopé respectivement d’un an et neuf mois et d’un an et six mois d’inéligibilité.
Nous considérons cette consultation d’autodétermination, exprimée de façon pacifique, tout à fait légale.
Corsica Libera apporte son soutien total aux trois dirigeants condamnés et à l’ensemble du peuple catalan.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*