CORSICA LIBERA SEZZIONI PORTIVECHJU : CHJAMA À A MUBILISAZIONI

Nous revenons sur la comparution de Paula Maria Franchi-Gianni.

Le 5 janvier passé le tribunal a renvoyé l’audience au 2 février 2017 à 14h00.

Paula Maria se rendra à l’audience mais, fidèle à sa ligne de défense, maintiendra sa décision de ne pas répondre, considérant avoir été injustement poursuivie compte-tenu de son engagement politique.

Rappel : «L’an passé,  suite aux injustices dont était frappée la jeunesse Corse et aux grèves de la faim de la Ghjuventu Indipendentista, des appels à la mobilisation étaient lancés sur tout le territoire Corse.

Ces appels recevaient l’appui de nombreux élus, d’associations diverses, de personnalités etc…

Dans ce contexte, l’université ainsi que la plupart des lycées ont participé à une immobilisation de ces secteurs.

C’est ainsi qu’à Porto-Vecchio une adolescente et lycéenne, Paula-Maria Franchi Gianni, fut mise en examen au motif fallacieux de  «outrage à personne dépositaire de l’autorité publique dans l’exercice de ses fonctions».

Elle fut entendue par la juge des enfants et refusa de s’exprimer, dans la mesure où :

  • Elle n’avait pas à expliquer une attitude qui n’avait jamais existé.
  • Elle refusait de répondre aux autorités qui lui reprochaient son engagement politique. (qu’elle assume par ailleurs comme tout militant digne de ses convictions) »

Pour notre part, nous disions déjà la veille du 5 janvier 2017 que nous espérions que : « cette affaire trouverait sa place dans l’apaisement mais qu’il nous appartenait d’affirmer aussi que si tel n’était pas le cas, nous y verrions, nous aussi,  une volonté d’acharnement à l’encontre d’une militante politique »

Nous rappelons que nous serons toujours aux côtés de notre jeunesse, victime de la répression française, et en appelons à la MOBILISATION JEUDI 2 FEVRIER 2017 DEVANT LE PALAIS DE JUSTICE D’AJACCIO .

CORSICA LIBERA SEZZIONI PORTIVECHJU

1 Rétrolien / Ping

  1. CORSICA LIBERA SEZZIONI PORTIVECHJU : CHJAMA À A MUBILISAZIONI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*